La sérotonine au secours d’un trouble sexuel

Le premier traitement spécifique de l’éjaculation précoce  Abonné

Publié le 11/03/2013
L’éjaculation précoce (EP) est le trouble sexuel masculin le plus fréquent, devant la dysfonction érectile. Elle concerne un homme sur trois, quel que soit son âge. Jusqu’à aujourd’hui, le médecin ne disposait que de solutions pharmacologiques hors AMM ou de thérapies cognitivo-comportementales. Priligy (dapoxétine) est le seul et unique médicament spécifique de l’EP dont l’efficacité est cliniquement prouvée.
L’éjaculation précoce est le trouble sexuel masculin le plus fréquent

L’éjaculation précoce est le trouble sexuel masculin le plus fréquent
Crédit photo : phanie

L’ÉJACULATION précoce est surtout connue pour être un problème d’éjaculation trop rapide, permanent ou récurrent, mais ce trouble se caractérise également par une notion d’absence de contrôle et par un retentissement psychologique impactant sur la qualité de vie de l’homme et sur celle de sa partenaire. La demande de prise en charge est très forte, mais seulement 9 % des hommes souffrant d’EP consultent.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte