L'observance en schizophrénie

Le premier traitement antipsychotique en injection trimestrielle  Abonné

Par
Publié le 16/03/2017
La mauvaise observance du traitement de la schizophrénie est très problématique car elle est l'une des principales causes de rechutes qui alimentent la dégradation de l'état clinique. Désormais, les patients peuvent bénéficier d'un traitement d'entretien à base de palmitate de palipéridone administré seulement quatre fois par an.
ooo

ooo
Crédit photo : phanie

La schizophrénie, toutes formes confondues, touche 1 % de la population mondiale adulte. En France 600 000 personnes en souffrent mais seulement 400 000 ont été diagnostiquées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte