Développement visuel des nourrissons

Le premier lait infantile avec une allégation santé reconnue  Abonné

Publié le 05/11/2009
Dans le contexte de la maturation visuelle de l’enfant, l’alimentation doit apporter non seulement de l’acide alphalinolénique, précurseur de la lignée oméga 3, mais aussi des acides gras polyinsaturés à longue chaîne (AGPI-LC) comme l’acide docosahexaénoïque (DHA). Le lait maternel en est naturellement riche, mais ce n’est pas le cas des laits artificiels. Pour la première fois, un lait revendique officiellement un effet sur la santé de l’enfant.
Le DHA contribue au développement visuel des nourrissons

Le DHA contribue au développement visuel des nourrissons
Crédit photo : S TOUBON

LE DÉVELOPPEMENT visuel de l’enfant est complexe. Il s’effectue par étapes, comme l’apprentissage de la marche. Immature à la naissance, il est progressif pendant les deux premières de la vie. « La vue du nourrisson à sa naissance est très faible, de l’ordre de 1/20e, explique le Pr Dominique Brémond-Gignac (CHU d’Amiens). Peu à peu la maturation des voies visuelles lui permet d’acquérir la vision centrale (maculaire), celle des couleurs, des reliefs et des contrastes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte