Diabète

Le premier biosimilaire de l’insuline glargine  Abonné

Publié le 18/02/2016
En France, plus de 100 000 patients diabétiques débutent chaque année un traitement par une insuline basale. La commercialisation du biosimilaire Abasaglar, développé par l’Alliance Lilly/Boehringer Ingelheim, présente le double intérêt d’élargir le nombre d’options thérapeutiques et de diminuer les coûts de traitements.

Les exigences demandées par les autorités de santé pour approuver un médicament biosimilaire sont très élevées car on part de micro-organismes vivants pour générer la matière première.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte