Un bénéfice observé chez les plus de 65 ans

Le potentiel antichute de la vitamine D  Abonné

Publié le 08/10/2009
La vitamine D ayant une action directe sur la force musculaire du fait de la présence de récepteurs spécifiques au niveau du muscle, il était logique d’évaluer son effet dans la prévention des chutes sur la personne âgée. Une nouvelle étude, américano-helvétique, montre qu’à doses élevées (700 à 1 000 IU/j), elle réduit de 19 % le risque de chutes.
La supplémentation en vitamine D améliore la fonction musculaire et l’équilibre

La supplémentation en vitamine D améliore la fonction musculaire et l’équilibre

CHAQUE ANNÉE, une personne sur trois de 65 ans et plus tombe au moins une fois ; 9 % des chutes conduisent à une consultation aux urgences et 5 à 6 % sont compliquées d’une fracture. C’est dire si la prévention des chutes est devenue un objectif de santé publique, d’autant que la population des personnes âgées est en expansion.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte