Premiers essais chez l’homme

Le potentiel anticancéreux de la metformine  Abonné

Publié le 07/01/2013

LA METFORMINE, antidiabétique oral de référence de la classe des biguanides, aurait des propriétés anticancéreuses. Une étude épidémiologique publiée en 2005 suggérait que la metformine pouvait réduire le risque de cancer chez les diabétiques de type 2. Ces premiers résultats ont été par la suite confirmés dans des études épidémiologiques rétrospectives, soulignant le moindre développement de cancers de la prostate et du sein chez les patients sous metformine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte