Le point de vue de l’UTIP  Abonné

Publié le 29/03/2010

Les bas de compression sont fort heureusement de mieux en mieux acceptés par les patients qui en ont besoin. On ne peut que se réjouir des efforts faits par les fabricants pour rendre plus attractives les gammes des produits proposés. Le choix est large : chaussettes ou bas jarret, bas cuisse autofixants ou non, collants. Si l’effet dynamique est réalisé essentiellement jusqu’au jarret, les contentions plus hautes (bas, collants) apportent, le plus souvent, un meilleur confort, voire une meilleure esthétique à ne pas sous-estimer chez la femme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte