Le point de vue de l’UTIP  Abonné

Publié le 03/10/2011

Avant même le démarrage d’un traitement par chimiothérapie anticancéreuse, il s’agit d’informer notre patient et de le rassurer. Nous devons lui expliquer qu’il n’existe pas de « petite chimiothérapie » qui échappe à la survenue d’effets indésirables, mais que ces derniers peuvent, pour la plupart, être aujourd’hui efficacement prévenus ou traités. Prenons le temps de décrire ces effets (délai de survenue, durée probable,…), de les expliquer (pourquoi, comment,…) et de préparer le patient à réagir (comment les reconnaître et les soulager).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte