Le point de vue de l’UTIP  Abonné

Publié le 05/09/2011

La BPCO est une des maladies respiratoires chroniques qui a le plus de poids sur la santé publique, du fait de sa morbidité, sa mortalité et des dépenses de santé qu’elle génère. Selon les projections récentes de l’OMS, ce poids risque d’augmenter fortement durant les 20 prochaines années.

Dans ce contexte, notre rôle est considérable. Nous pouvons en effet intervenir dans l’amélioration de la prévention et de la prise en charge qui comporte de multiples facettes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte