Le point de vue de l’UTIP  Abonné

Publié le 03/09/2012

Le cancer colorectal est le troisième cancer le plus fréquent en France et le deuxième en termes de mortalité, après le cancer du poumon. Ceci alors qu’il s’agit d’une maladie pouvant être dépistée précocement. Un dépistage précoce au stade 1 (cancer superficiel dans la paroi intestinale) assure non seulement un taux de survie à 5 ans après le diagnostic supérieur à 90 % mais aussi une meilleure qualité de vie, le traitement étant alors moins lourd que celui des cancers avancés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte