Le point de vue de l’UTIP  Abonné

Publié le 09/01/2012

Ces derniers mois ont été marqués par le retrait de l’AMM de certains médicaments indiqués dans le traitement de l’insomnie, dont le rapport bénéfice/risque était considéré comme défavorable. Les résultats d’enquêtes de pharmacovigilance ont en effet mis en évidence des situations de mésusage ou d’abus ainsi que le cumul d’effets indésirables graves liés à leur consommation. Quelques mois avant ces retraits, nos autorités de santé ont émis des recommandations pour le suivi des patients concernés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte