Le point de vue de l’UTIP  Abonné

Par
Publié le 18/11/2013

Nos patients doivent être bien informés que le traitement médical d’un glaucome leur est prescrit à vie. Il ne faut pas l’interrompre. Mais le traitement antiglaucomateux peut être responsable d’effets indésirables et apparaître comme une contrainte disproportionnée en comparaison du peu de gêne ressentie par le patient. Certains collyres contiennent des conservateurs qui, à long terme, peuvent être à l’origine d’effets indésirables (sensation de picotement ou de brûlure oculaire, douleurs oculaires,…). Des effets indésirables spécifiques au type de principe actif sont aussi décrits.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte