Le point de vue de l’UTIP  Abonné

Par
Danielle Roquier Charles -
Publié le 01/09/2014

Prendre en charge un obèse n’a de sens que si l’on maintient la perte de poids à un niveau compatible avec un état de bonne santé physiologique et psychologique et sans « rechute ». Ceci ne peut être obtenu que par un choix thérapeutique individuel qui s’appuie sur une prise en charge globale qui ne saurait se limiter à la prise en compte de la seule surcharge pondérale. La prise en charge d’un obèse implique la bonne évaluation du patient, l’engagement diététique et le suivi.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte