Le point de vue de l’UTIP  Abonné

Par
Publié le 07/03/2016

Nous disposons de recommandations bien précises pour dépister efficacement les rétinopathies diabétiques : un examen tous les 2 ans (après un premier fond d’œil de référence) chez le sujet diabétique non insulino-traité, dont les objectifs de contrôle de la glycémie et de la pression artérielle sont atteints ; un examen annuel (après un premier fond d’œil de référence) en cas de diabète et/ou de pression artérielle mal contrôlés et chez les sujets traités par insuline. Chez la femme enceinte diabétique, les examens sont trimestriels pendant la grossesse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte