Le point de vue de l’UTIP  Abonné

Par
Publié le 05/10/2015

Prés d’un tiers des suicides enregistrés en France concerne des personnes de plus de 65 ans, soit environ 3 000 décès par an.
Chez les plus de 85 ans, la prévalence du suicide est de 40/100 000 habitants. Cette réalité est malheureusement encore trop occultée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte