Le point de vue de l’UTIP  Abonné

Publié le 22/11/2010

Comme pour toute maladie chronique, l’accompagnement du patient épileptique est essentiel et l’officine est un des lieux privilégiés où ce dernier peut recevoir de nombreux conseils et informations. Nous devons veiller notamment à ce que le patient ait une bonne connaissance de sa maladie (à la mesure des ses capacités cognitives), qu’il comprenne l’importance d’une bonne observance de son traitement et qu’il respecte la planification de ses examens biologiques de routine ou de dépistage de complications éventuelles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte