Le point de vue de l’UTIP  Abonné

Publié le 23/07/2010

Il faut avant tout rappeler que les affections cardiovasculaires constituent la cause principale de l’augmentation de la mortalité au cours de la polyarthrite rhumatoïde. On observe aussi une augmentation de la morbidité cardiovasculaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte