Le point de vue de l’UTIP  Abonné

Publié le 07/12/2009

Les efforts menés depuis de longues années pour prévenir la transmission sexuelle du VIH ont permis de freiner l’expansion de l’épidémie. Cependant, bien que l’accès aux traitements progresse considérablement au plan mondial, le rythme des contaminations continue de progresser beaucoup plus vite : pour une personne ayant bénéficié en 2007 d’un traitement anti-VIH, plus de 2,5 nouvelles contaminations se sont produites, à des rythmes différents selon la situation de chaque pays.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte