Le point de vue de l’UTIP  Abonné

Publié le 09/11/2009

Parmi les maladies auto-immunes, la maladie de Crohn est souvent perçue comme une maladie rare. Pourtant, 80 000 personnes en sont atteintes en France. Une récente campagne à l’attention du grand public, menée par l’Association François Aupetit, le CREGG (Club de réflexion des cabinets et groupes d’hépatogastroentérologie) et les laboratoires Abbott, avait pour slogan « la maladie de Crohn, ce n’est pas du cinéma ». Il s’agissait de souligner, entre autres, le retard diagnostic encore assez fréquent de cette maladie : plusieurs mois, voire quelques années.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte