Le point de vue de l’UTIP  Abonné

Publié le 05/10/2009

L’œil rouge constitue une plainte fréquente dans nos officines, ce qui nécessite toute notre vigilance. En effet, il convient d’éliminer toute urgence ophtalmologique pouvant être révélée par une douleur profonde, une rougeur localisée, une gêne importante à la lumière, une baisse de l’acuité visuelle.

Nous devons bien rappeler aux patients que les conjonctivites infectieuses sont très contagieuses et qu’il est nécessaire de se laver les mains avec soin, notamment avant et après avoir instillé le collyre conseillé ou prescrit.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte