Le point de vue de l’UTIP  Abonné

Publié le 06/07/2009

Les résultats d’un récent observatoire national français de l’hépatite aiguë E attestent de l’existence de cas « autochtones » d’hépatite virale E. Les auteurs ont colligé les données de 65 centres hospitaliers répartis sur la France métropolitaine. 44 cas d’hépatites virales E autochtones ont été recensés sur le territoire métropolitain (dont deux décès), avec une prédominance sud/est. Ainsi, on a compté 23 cas dans la région PACA (dont 20 dans le seul département du Var).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte