Le point de vue de l’UTIP  Abonné

Publié le 06/04/2009

Nous sommes parfois interrogés par des patients souffrant de déformations devant être opérées et qui sont inquiets. Il convient de les rassurer car la chirurgie du pied a connu d’importantes évolutions ces dix dernières années. Les techniques d’anesthésie locorégionales permettent de bien soulager les douleurs postopératoires et d’assurer un lever et une mise en charge précoces. Certaines déformations comme l’hallux valgus relèvent, le plus souvent, d’une indication chirurgicale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte