Chimiothérapie orale

Le pharmacien au cœur du virage ambulatoire  Abonné

Par
Publié le 08/02/2018
Lors des dixièmes rencontres de l’USPO, Muriel Dahan, directrice des recommandations et du médicament de l’INCa, a détaillé la position stratégique du pharmacien d’officine dans la prise en charge des patients en chimiothérapie orale.

L’officine est aujourd’hui identifiée comme une étape incontournable dans le parcours de soins des patients traités en chimiothérapie per os. L'expertise du pharmacien, acteur majeur dans l’adhésion au traitement, n'est pas étrangère à cette reconnaissance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte