Chlordécone

Le pesticide qui plombe les Antilles  Abonné

Par
Charlotte Demarti -
Publié le 14/06/2018
La quasi-totalité des Martiniquais et des Guadeloupéens sont contaminés au chlordécone, pesticide hautement toxique intensivement utilisé de 1972 à 1993 dans les bananeraies antillaises.

95 % des Guadeloupéens et 92 % des Martiniquais sont contaminés au chlordécone, selon les premiers résultats d’une étude de Santé publique France qui sera présentée en octobre, et dont les grandes lignes ont été dévoilées par « le Monde » du 6 juin.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte