Le patient type  Abonné

Publié le 02/09/2010

La douleur représente un élément majeur chez le patient cancéreux tout au long de la maladie. Révélatrice dans un tiers des cas lors du diagnostic initial, la douleur accompagne certains traitements, peut signer une récidive ou accompagner l’évolution du processus tumoral.

Le traitement des accès douloureux paroxystiques des patients cancéreux est un problème important, exigeant une prise en charge individualisée, qui concernerait environ 40 000 patients en France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte