Le patient type  Abonné

Publié le 13/01/2011

La goutte est surtout observée chez l’homme entre 30 et 50 ans et n’atteint la femme qu’après la ménopause.

Elle est causée par des dépôts tissulaires d’urate de sodium et sa traduction est essentiellement articulaire et/ou rénale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte