Le patient type  Abonné

Publié le 12/04/2012

Une importante méta-analyse publiée en 2011, rassemblant une centaine d’essais et plus de 800 000 patients, a mis en évidence que le diabète entraîne un excès de mortalité de 80 %, une réduction de l’espérance de vie et augmente le poids des complications vasculaires, deux fois plus nombreuses que chez les non diabétiques et qui sont à l’origine de la moitié des décès. Les études montrent également une majoration du risque de décès non cardiovasculaires ainsi que par cancer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte