Le patient type  Abonné

Publié le 07/02/2013

La fibrillation auriculaire/atriale, la plus fréquente des arythmies, concerne environ 750 000 personnes en France. Les étiologies les plus fréquentes sont représentées par l’hypertension artérielle, les valvulopathies, les coronaropathies, l’hyperthyroïdie, une hypoxie (BPCO) et une insuffisance cardiaque.

Sa fréquence augmente avec l’âge.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte