Le patient type  Abonné

Publié le 08/10/2015

L’emploi des Anticoagulants Oraux Directs, qui tend à se substituer progressivement aux antivitamines K, doit s’entourer d’un certain nombre de précautions, à commencer par une évaluation de la fonction rénale et un dosage de l’hémoglobine avant l’initiation du traitement.

Ces médicaments doivent être utilisés avec précaution quand ils sont administrés conjointement avec d’autres médicaments, certains pouvant augmenter leur taux plasmatique et donc majorer le risque hémorragique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte