Le patient type  Abonné

Publié le 14/01/2010

L’hypertension artérielle est définie par une pression artérielle égale ou supérieure à 140/90 mmHg mesurée par un professionnel de santé, ou 135/85 mmHg déterminée par une méthode ambulatoire.

Elle est souvent longtemps asymptomatique, sauf dans les hypertensions très sévères, qui peuvent s’accompagner de céphalées, nausées et vomissements.

Il faut savoir, néanmoins, que la dyspnée à l’effort, liée à une hypertrophie ventriculaire gauche, est relativement fréquente, à condition d’y prêter attention, car elle est longtemps modeste.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte