Un constat dans le cancer de la prostate

Le paracétamol offre une prévention  Abonné

Publié le 06/06/2011

Les hommes qui ont pris au moins 30 comprimés par mois de paracétamol et ce pendant au moins cinq ans ont un risque de cancer de la prostate diminué de 38 %. Résultat d’une étude menée aux États-Unis par Eric J. Jacobs (Atlanta) et coll. Le travail devait rechercher une association entre les deux événements à partir de données sur 78 485 hommes enrôlés dans la Cancer Prevention Study II Nutrition Cohort. Les participants avaient répondu à un questionnaire en 1992, complété régulièrement jusqu’en 1997, puis tous les deux ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte