Le paludisme tue deux fois moins

Publié le 09/12/2014

La mortalité liée au paludisme recule sur la planète. Entre 2000 et 2013, le nombre de personnes décédées après avoir contracté la maladie a baissé de 47 % dans le monde et de 54 % dans la région Afrique, selon le rapport annuel de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ce qui représente 4,3 millions de vies épargnées. « Ce sont les meilleurs résultats que nous ayons jamais eus et une merveilleuse arme en termes de santé publique », souligne Pedro Alonso, directeur du programme mondial de l’OMS contre le paludisme.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)