Feu vert pour deux indications

Le norgestimate désormais prescrit en 1re intention dans la contraception et l’acné  Abonné

Publié le 27/03/2014
Selon l’avis des autorités de santé, le norgestimate peut bénéficier, au sein des contraceptifs hormonaux combinés (CHC) de 3e et 4e générations, d’une position spécifique avec une double indication : contraception et acné.

LES DERNIÈRES conclusions des agences du médicament européenne et française (EMA et ANSM) confirment que le rapport bénéfice/risque de chaque contraceptif hormonal combiné est favorable à efficacité contraceptive identique ; les données scientifiques disponibles n’apportent pas la preuve d’une différence en terme de tolérance entre les différents CHC. En revanche, le risque de thromboembolie veineuse (TEV) diffère selon les CHC en fonction du progestatif qu’ils contiennent.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte