Les chiffres du mélanome au congrès de l'ECCO

Le nombre de décès en hausse jusqu'en 2030-2035  Abonné

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 02/02/2017
Des chercheurs de l’International Prevention Research Institute (iPRI) de Lyon ont estimé le nombre de décès à venir par mélanome jusqu’en 2050 dans 3 pays phares, l’Australie, les États-Unis et la Suède. Malgré une prévention primaire active, le nombre de décès augmentera jusqu’en 2030-2035 en raison de la croissance et du vieillissement de la poulation. L’accès aux nouveaux traitements pourra influer favorablement sur ces prévisions.
melanome

melanome
Crédit photo : PHANIE

Le nombre de décès par mélanome dans le monde va augmenter jusqu’en 2030-2035 avant de décroître peu à peu, estiment des chercheurs de l’International Prevention Research Institute (iPRI) de Lyon.

Alors que les générations nées après 1960 sont moins à risque que leurs aînées, l’équipe dirigée par le Pr Philippe Autier fait la prévision que le nombre de décès ne repassera en-dessous du seuil actuel qu’à partir de 2050, en raison du vieillissement et de la croissance de la population.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte