Médecine par les plantes

Le neem au secours de la prostate  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 03/11/2016
Le nimbolide, une lactone terpénoïde produite en abondance dans les feuilles et les graines du margousier (ou neem), bénéficie d’une action particulièrement puissante sur les tumeurs de la prostate.

Non, il ne s’agit pas du petit beignet frit désormais célèbre - l’orthographe n’est pas la même ! - mais d’un arbre de la famille des Méliacées (Azadirachta indica) répandu en Inde où il est connu sous l’appellation européenne de margousier. L'Ayurveda relate son usage comme antiseptique et vermifuge 2 500 ans avant notre ère : le neem y est d’ailleurs dénommé « Nimba », un terme qui évoque sa capacité à donner bonne santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte