Baisse transitoire du seuil auditif

Le MP3 touche l’audition à court terme  Abonné

Publié le 28/06/2010
Une atteinte dans les suites immédiates

Une atteinte dans les suites immédiates
Crédit photo : S TOUBON

LE SON NUMÉRIQUE serait-il plus délétère pour l’audition que le son analogique ? En d’autres termes, le mp3 fait-il plus ou moins de mal que le baladeur ? Une équipe belge de l’université de Gand, Hannah Keppler et coll. s’est posée la question. Elle n’a pas directement comparé les deux modes de lecture de musique, mais a bien constaté une atteinte auditive dans les suites immédiates de l’écoute d’un MP3.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte