Les Françaises et la contraception en 2010

Le modèle doit évoluer  Abonné

Publié le 13/09/2012
Selon les premiers résultats de l’étude Fecond, réalisée par l’INSERM et l’INED, 50 % des Françaises de 15-49 ans concernées par la contraception utilisent la pilule en 2010. Toutefois, la proportion d’utilisatrices a diminué : chez les 20-24 ans, cette baisse n’est pas compensée par d’autres méthodes contraceptives. La formation des professionnels de santé est « un enjeu essentiel », souligne les auteurs de l’enquête.

LA PILULE reste en 2010 la méthode de contraception la plus utilisée en France : une femme de 15-49 ans sur deux l’utilise. Toutefois, l’enquête Fecond, réalisée en 2010 par l’INSERM et l’INED, montre que la proportion de femmes y ayant recours tend à diminuer depuis le début des années 2000. Cette baisse est globalement compensée par l’adoption de nouvelles méthodes hormonales pour 4 % des femmes en 2010.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte