Le microbiome, vitrine de l’allergie ?  Abonné

Publié le 27/04/2015

LA FLORE INTESTINALE, appelée par les scientifiques microbiome, abrite une communauté de bactéries dix fois plus nombreuses que le nombre de cellules présentes dans le corps humain. La colonisation du tractus digestif par les bactéries commensales joue un rôle critique dans l’homéostasie intestinale et dans la stimulation et la maturation du système immunitaire de l’hôte. Une relation symbiotique et individuelle s’établit entre l’hôte et son microbiome selon les zones colonisées (digestive, cutanée, pulmonaire).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte