Avant même son arrivée en pharmacie

Le médicament pour perdre du poids fait déjà polémique  Abonné

Publié le 12/03/2009
L’annonce de l’AMM européenne délivrée pour Alli, premier médicament pour la perte de poids disponible sans ordonnance, n’est pas passée inaperçue. Depuis plusieurs semaines, certaines associations de consommateurs, et même quelques nutritionnistes, expriment ainsi leurs craintes quant aux possibles dérives d’usage du médicament. D’autres plaident au contraire l’innocuité et l’efficacité du médicament dans le cadre d’une utilisation raisonnée et encadrée.
Un médicament très attendu mais qui ne s’adressera pas à tous

Un médicament très attendu mais qui ne s’adressera pas à tous
Crédit photo : phanie

IL EST libre de prescription, mais pas de commentaire… Pas encore présent dans les officines, le prochain médicament contre le surpoids des laboratoires GSK a déjà fait couler beaucoup d’encre. L’objet du débat s’appelle Alli (orlistat 60 mg) et devrait arriver dans les pharmacies françaises avant l’été. Cette présentation demi-dose du Xénical (Roche), qui sera disponible sans ordonnance, a obtenu il y a quelques semaines son autorisation de mise sur le marché de l’agence européenne. Les arguments polémiques relayés par un certain emballement médiatique ont fait le reste.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte