Lignes à haute tension

Le mal-être est bien présent  Abonné

Publié le 09/02/2009

LES EFFETS sanitaires des lignes à haute et très haute tension (THT) sur les populations vivant à proximité restent mal identifiés, selon des experts auditionnés au Sénat. « On manque de données adéquates pour faire une bonne évaluation des risques », a souligné le Dr Laurent Bontoux, du Comité scientifique sur les risques émergents pour la santé de la Commission européenne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte