Boissons sucrées et diabète de type 2

Le « light », facteur de risque  Abonné

Publié le 14/02/2013
Les boissons sucrées « light » pourraient être associées à une augmentation du risque de diabète de type 2, indiquent deux chercheurs de l’INSERM dans une étude publiée dans la revue « American Journal of clinical Nutrition ». Les jus de fruits pressés sont les seuls à ne pas présenter d’association avec le risque de diabète.
Le risque augmente avec la quantité consommée

Le risque augmente avec la quantité consommée
Crédit photo : INSERM

L’ÉPIDÉMIOLOGISTE Guy Fagherazzi et Françoise Clavel-Chapelon (directrice de recherche à l’institut Gustave-Roussy) ont étudié les facteurs de risque de diabète auprès de 66 118 femmes françaises de la cohorte E3N suivies pendant 14 ans. Le point de départ de l’étude est un questionnaire alimentaire rempli par chacune d’entre elles en 1993. « Toutes celles qui ont déclaré un diabète dans les cinq années qui ont suivies ont été exlues de l’étude, ce qui nous a permis d’écarter toutes les femmes prédiabétiques », précise Guy Fagherazzi.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte