En modifiant la flore intestinale

Le lait concentré augmenterait le risque de MICI  Abonné

Publié le 05/07/2012
Un régime alimentaire dit « occidental », riche en graisses saturées, pourrait être le détonateur d’une colite chez des sujets génétiquement prédisposés.
Une explication à l’augmentation des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin

Une explication à l’augmentation des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin
Crédit photo : phanie

TRÈS UTILISÉ dans l’industrie agro-alimentaire, le lait concentré pourrait déclencher la survenue d’une maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI) chez des sujets prédisposés. Des chercheurs de l’université de Chicago viennent de montrer comment les graisses saturées du lait altèrent la flore intestinale bactérienne et comment le microbiote ainsi modifié perturbe l’équilibre du système immunitaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte