Logo nutritionnel

Le HCSP « étonné » par les conclusions de l'ANSES  Abonné

Par
Publié le 09/03/2017
Le Haut Conseil de la santé publique (HCPS) « s’étonne » des conclusions de l'avis de l’agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentaire, de l'environnement et du travail (Anses), dans lequel cette dernière estime que le niveau de preuve est insuffisant pour conclure sur la capacité des logos nutritionnels à réduire l’incidence des maladies chroniques.

« Aucune étude scientifique ne peut répondre à une telle question, réagit le HCSP. Le logo nutritionnel est avant tout une information des consommateurs sur la qualité nutritionnelle des aliments qu’ils consomment. »

Le HCSP remet avant tout en cause le postulat de base du rapport de l'ANSES, qui définit la pertinence en matière de nutrition d'un système d'information nutritionnelle par sa capacité à réduire l'incidence des maladies chroniques dans l'ensemble de la population.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte