Sport et santé

Le golf : un allié pour les patients atteints de maladies chroniques  Abonné

Par
Hélia Hakimi-Prévot -
Publié le 27/09/2018
Jouer au golf équivaut à la pratique d'un jogging. Un parcours de 18 trous représente plus de quatre heures de marche. Ce sport d'endurance est particulièrement indiqué chez le patient chronique et/ou âgé, y compris en présence d'une cardiopathie.
golf

golf
Crédit photo : phanie

« Le golf est une activité physique modérée que l'on peut limiter dans le temps. Chacun peut jouer à son rythme ; adapter le parcours en fonction de son endurance et de son état de santé. Il est possible de ne jouer que trois ou six trous, par exemple », souligne le Dr Olivier Rouillon, médecin fédéral national de la fédération Française de Golf (FFG). Particulièrement adapté aux patients souffrant d'une pathologie chronique (diabète, cardiopathie, hypertension artérielle…), le golf permet une dépense énergétique, à la fois douce et intense.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte