La découverte fortuite des benzodiazépines

Le fruit d’une erreur  Abonné

Publié le 28/03/2013
Les récepteurs GABA sont au cœur de l'action des benzodiazépines

Les récepteurs GABA sont au cœur de l'action des benzodiazépines
Crédit photo : MEDICALRF.COM / BSIP

LE HASARD prévalant à tant de découvertes sourit, dans notre histoire, à un chimiste d’origine croate, fils de pharmacien, Leo Henryk Sternbach (1908-2005). Diplômé de l’université de Cracovie en 1931, il travailla de 1937 à 1940 à l’Institut fédéral de technologie de Zürich puis au laboratoire Roche de Bâle. Fuyant le nazisme, il émigra aux États-Unis en 1941 où il poursuivit ses recherches chez Roche, à Nutley (New Jersey).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte