Épidémie

Le don du sang perturbé en France par le virus du Nil occidental  Abonné

Par
Damien Coulomb -
Publié le 29/10/2018
Le don de sang est restreint pour les personnes qui ont séjourné au moins une nuit dans le sud de la France où sévit le virus du Nil occidental, et les donneurs y résidant sont testés, selon l'Établissement français du sang (EFS).
moustique

moustique
Crédit photo : phanie

Depuis la première semaine d'août, 24 cas d'infection humaine par le virus du Nil occidental ont été identifiés dans l'arc méditerranéen.

« Le premier cas humain a été détecté début août, initialement dans les Alpes-Maritimes », puis des cas ont été également identifiés « dans le Vaucluse, puis la Corse, les Bouches-du-Rhône et le Var. Et la semaine dernière un cas a été détecté dans les Pyrénées-Orientales », précise le Dr Christophe Bésier, membres de l'EFS à l'AFP.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte