Un virus H5N1 artificiel très contagieux

Le dilemme des chercheurs  Abonné

Publié le 12/12/2011
Un groupe de scientifiques du centre Erasmus, aux Pays-Bas, a annoncé être parvenu à créer, à partir du virus H5N1 responsable de la grippe aviaire, une souche hautement contagieuse capable de se transmettre d’homme à homme. L’objet de la recherche et sa publication prévue dans « Science » sont à l’origine d’une controverse entre chercheurs, notamment en raison d’un risque de bioterrorisme.

LA MENACE d’une pandémie grippale est réelle. Les pays et les chercheurs s’y préparent. Au centre Erasmus, à Rotterdam, l’équipe du virologue Ron Fournier a cherché à comprendre comment le virus responsable de la grippe aviaire (H5N1), hautement pathogène chez l’homme mais jusqu’ici peu transmissible d’homme à homme, pouvait se transformer en un virus très contagieux. Les cas humains d’infection par le H5N1 (565 personnes dont 331 décès) sont en effet essentiellement dus à des contacts directs ou indirects avec des animaux contaminés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte