Même pour une HbA1c ≤ 6,9 %

Le diabète de type 1 double a minima la mortalité  Abonné

Publié le 24/11/2014
Une étude chez des diabétiques de type 1 a mesuré l’excès de mortalité en fonction de l’hémoglobine glyquée (HbA1c). L’excès de risque augmente parallèlement aux mauvais résultats, le plus surprenant concerne le contrôle glycémique optimal.

TOUT NE TIENT PAS au contrôle glycémique dans le diabète de type 1. Une étude suédoise publiée dans le « New England Journal of Medicine » chez 33 915 patients diabétiques suivis pendant plus de 8 ans montre que la mortalité cardiovasculaire et toutes causes étaient plus que doublées par rapport à la population générale, même pour un taux d’hémoglobine glyquée (HbA1c) ≤ 6,9 %. L’excès de risque augmentait parallèlement avec de mauvais chiffres d’HbA1c.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte