Un meilleur accès aux traitements coûteux

Le développement des biosimilaires s'accélère  Abonné

Par
Dr Isabelle Stroebel -
Publié le 17/06/2019
Ogivri, biosimilaire du trastuzumab développé par Mylan, est désormais disponible dans le cancer du sein au stade précoce et métastatique HER2+. Efficacité, sécurité et accessibilité sont les caractéristiques clés de ce nouveau médicament biologique.
biosimilaires

biosimilaires
Crédit photo : Phanie

Le développement des biosimilaires représente une étape importante dans le domaine de la santé et plus particulièrement dans la prise en charge de la maladie cancéreuse surtout en termes d'accessibilité financière aux traitements, s'est réjoui le Pr Cornelius Waller (Freiburg University Medical Center) lors du Congrès de l'ESMO sur le cancer du sein (Berlin-Mai 2019).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte