Blocage de l’activité protumorale de la nicotine

Le curcuma contre les récidives  Abonné

Publié le 12/10/2009
À San Diego ce week-end s’est tenu le congrès 2009 de l’American Academy of Otolaryngology-Head and Neck Surgery (AAO-HNS). De nouvelles thérapies ont été abordées : le curcuma dans les cancers épidermoïdes, la radiofréquence dans la chirurgie des amygdales
Une épice aux précieux effets

Une épice aux précieux effets
Crédit photo : encyclopédie des plantes médicinales, ed. larousse

LE CURCUMA, cette épice qui donne au curry sa belle couleur rouge orangée, pourrait être utilisé en prévention des récurrences des cancers épidermoïdes de la tête et du cou chez les fumeurs. L’équipe de Cherie-Ann Nathan vient en effet de montrer que ce composé est capable de bloquer in vitro l’activité protumorale de la nicotine. Si ce toxique du tabac n’est pas cancérigène, on sait bien en effet qu’il favorise et stimule le processus tumoral. Dans leur étude, les chercheurs ont « traité » par du curcuma un modèle de cellules cancéreuses avant de les exposer à de la nicotine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte